Vais-je regretter mon tattoo ?

vais_je_regretter_mon_tatouage_real_tattoo_art_sommieres_gard_nimes_montpellier_artiste_tatoueur_professionnel_realiste_realisme_photo

Voilà plus d'un an que vous avez cette image dans le fond de votre tiroir, mais vous hésitez: et si vous le regrettiez plus tard?

 

Vous avez trouvé le modèle de tatouage que vous destinez à orner votre corps de manière définitive.
Mais vous hésitez: et si vous le regrettiez plus tard? Et si ce n'était pas le bon motif? Parce que Monique, elle, s'est fait tatouer le prénom de son nouveau copain et au bout de deux mois, ils se sont séparés... La caissière de chez Inno se plaint d'un petit dauphin complètement démodé sur l'épaule...

 

 

Et vous dans tout ça? Est-ce que vous allez vous retrouver comme elles? Est-ce que vous allez regretter votre tatouage?
Ca dépend.
Ce qui vous est livré ici, c'est une vision et une réflexion personnelle et non une vérité absolue.
Le tatouage est un acte définitif, un engagement à vie. La question du regret est donc complètement légitime: elle fait partie intégrante du tatouage. Se faire tatouer est un acte auquel il faut mûrement réfléchir et ce, sur plusieurs plans: dans le choix du motif,  son emplacement et du tatoueur qui vous le réalisera.

 

Un peu de philosophie de tatoués

Quand vous vous faites un tattoo, il faut savoir que dans tous les cas, votre avis et vos goûts évolueront au fil de votre vie. Je pense que croire qu'on va trouver LE bon motif qu'on ne "regrettera" jamais est utopique. Dans le meilleur des cas, vous vous direz dans 10 ans:" ah, si j'avais su, j'aurais plutôt fait ça comme ça" . Moi, en tant que tatoueuse, je changerais quasiment tous mes tattoos si c'était à refaire. Ce n'est pas pour ça que je les regrette. Ils viennent marquer une période de ma vie. Si vous pensez qu'il faut absolument trouver LE motif qui vous fera vibrer toute votre vie, vous serez forcément déçu ou vous ne vous ferez jamais tatouer. Si vous le prenez avec philosophie, en sachant qu'un jour ou l'autre, vos goûts vont évoluer, vous ne le "regretterez" jamais car vous saurez. Bien sûr, ce n'est pas pour ça que le choix doit se faire à la légère, il faut quand même bien réfléchir avant et attendre si nécessaire. Bien entendu, on aura moins tendance à regretter les initiales de ses enfants, que la date de rencontre du copain avec qui on est resté trois mois. Quoi qu'il en soit, malgré son côté permanent, l'acte du tatouage est un "carpe Diem", un symbole de vie au jour le jour. Oui, le tattoo vient signer définitivement un passage temporaire de notre vie. Il vient marquer une envie utopique d'arrêter le temps.  Mais, il y a d'autres raisons qui peuvent vous faire regretter un tattoo et qui n'ont rien à voir avec le changement de goûts et le temps qui passe.

 

Votre tatouage: une mauvaise expérience

-Vous n'aimez plus votre tatouage, pourtant fait très récemment. 
En discutant un peu avec vos amis, vous vous rendez-compte que votre expérience chez le tatoueur n'a pas été des meilleures qu'il soit: le tatoueur ne vous a pas mis à l'aise: il n'a pas parlé et a été à la limite du désagréable. En plus vous vous rendez-compte qu'il a fait un tatouage similaire à votre copine pour la moitié du prix que vous avez payé.
Ne cherchez pas plus loin! Vous faites une fixation sur votre tatouage, parce qu'il vous rappelle un mauvais souvenir! 
Ou alors, vous venez de vous faire tatouer un motif que vous aimiez: et vous l'aimiez jusqu’à ce que votre meilleure amie vous fasse remarquer que c'est pas très joli et un peu "has been". Sa réflexion vous aura touché, et d'un coup, vous allez moins aimer votre tattoo! Encore une fois, choisissez votre motif avec soin et selon vos goûts! Ayez de la personnalité et faite-le pour vous!

 

Les solutions

Si vraiment vous ne supportez plus la vue de votre tatouage pour une raison quelconque, il existe le "cover": on recouvre le tatouage par un autre. Mais il faut savoir que ce genre de pratique est délicate: on ne peut recouvrir un tatouage que par un autre tattoo plus gros et plus foncé.
Sinon, en dernier recours, il existe le laser. C'est très cher, très long et ça fait plus mal que le tattoo. De plus, certaines couleurs ne disparaissent pas complètement. Le laser peut être utile pour atténuer un tatouage en vue de refaire autre chose par-dessus par exemple. Contrairement aux idées reçues, de nos jours, le laser ne laisse pas de cicatrices s'il est réalisé correctement.
Mais la meilleure des solutions consiste à faire les bons choix dès le départ  pour ne pas avoir à le regretter!